Actualités

Communiqué du NPA. Philippe Poutou n’ira pas apporter sa caution au pseudo-journalisme d’Éric Zemmour

le 12 avril 2017, par NPA

Philippe Poutou, comme les autres candidats à la présidentielle, a été invité à participer à l’émission « Zemmour et Naulleau » sur Paris Première le 19 avril prochain.

Le NPA a décidé de décliner cette invitation.

Nous ne souhaitons pas apporter notre caution à une émission qui, sous couvert de « rendez-vous politique et polémique », sert en réalité de tribune à un idéologue d’extrême-droite, Éric Zemmour, déguisé en journaliste.

Ce dernier a depuis longtemps démontré que son travail n’avait rien à voir avec le journalisme, mais bien avec la provocation et les outrances typiques de l’extrême-droite, au point qu’il a été poursuivi à de nombreuses reprises et condamné pour « incitation à la discrimination raciale ».

Le NPA et son candidat ne craignent pas de se confronter au Front national, comme Philippe Poutou l’a encore démontré lors du « Grand débat » du 4 avril. Mais cela ne signifie pas que nous acceptons de légitimer une « émission politique » co-fondée et co-animée par un idéologue d’extrême-droite, qui a traité récemment encore Philippe Poutou d’« idiot utile du Capital ».

Les salarié-e-s de l’émission et de Paris Première ne sont évidemment pas en cause, mais nous avons trop de respect pour le métier de journaliste, dès lors qu’il ne renonce pas à ses principes et ses idéaux, pour offrir une quelconque caution à Éric Zemmour et donc pour participer à une telle mascarade durant la campagne présidentielle.

Philippe Poutou et le NPA continueront bien évidemment de défendre leur programme et leurs idées, y compris dans des médias et face à des journalistes qui, comme chacun a pu le mesurer au cours des dernières semaines, ne font guère preuve de complaisance à notre égard.

Montreuil, le 11 avril 2017