Actualités

Dieudonné à Nice ce samedi 7 avril : disons non à la haine !

le 8 avril 2018

[Note : Ce communiqué nous est malheureusement parvenu après la date du spectacle de Dieudonné, mais il nous a paru important malgré tout de le publier ici]


Ce samedi, Dieudonné viendra tenir un spectacle à Nice devant de trop nombreuses personnes. Ce genre d’événement ne doit absolument pas être banalisé et ne nous trompons pas : sous couvert d’humour, ces « spectacles » sont en réalité un défouloir de haine antisémite.

Les fréquentations politiques de ce personnage ne souffrent d’aucune ambiguïté. Il s’est rendu à la convention présidentielle du Front National en 2006, s’est lié d’amitié avec Jean-Marie Le Pen au point d’en faire le parrain d’un de ses enfants. Il a fait monter sur scène l’historien négationniste Robert Faurisson pour lui décerner une récompense, devant une assemblée composée notamment de Le Pen et de dirigeants frontistes. Il a fondé en 2015 un parti politique, « Réconciliation nationale », avec le tout aussi antisémite, antiféministe et homophobe Alain Soral.

Son discours et ses propos sont également dénués de tout doute quant à sa haine des juifs. Celui qui, dans une logique de division communautaire, a souvent recourt à la concurrence mémorielle – entre la traite négrière et la Shoah – ne recule devant aucune ignominie ni vulgarité, par exemple s’agissant du jeune Ilan Halimi, ou s’agissant de la seconde guerre mondiale. Son racisme a été condamné tant par la justice française (les juridictions pénales et administrative), que la justice européenne –la CEDH dénonçant « une démonstration de haine et d’antisémitisme »- et la justice belge qui l’a définitivement condamné à deux mois de prison ferme, peine qu’il n’a pas purgée.

Nous ne nous laisserons pas duper par un discours victimaire d’un personnage qui se présente en persécuté et « anti-système » alors qu’il accueille encore des spectateurs par milliers, avec toutes les retombées économiques qu’implique ce petit trafic de la haine.

Nous dénonçons avec la plus grande fermeté cet événement, nous dénonçons la banalisation de la haine au nom de l’humour. L’assassinat, le 23 mars dernier à Paris, de Mireille Knoll, sauvagement tuée et brûlée dans son appartement, parce que juive, nous rappelle jusqu’où le rejet de l’autre peut conduire.

Nous continuerons à nous battre contre toute forme de discrimination, de racisme, d’antisémitisme, de sexisme, d’homophobie, d’exclusion et pour une société humaniste, une société du vivre-ensemble et de l’égalité entre toutes et tous.


Signataires : Assemblada Nacionala Occitana, Attac 06, Ensemble 06, France Insoumise 06, MRAP 06, LDH Cannes Grasse, Nice au cœur, NPA 06, Parti de Gauche 06, PCF 06, PS 06, Tous citoyens !, Union syndicale Solidaires 06