Actualités

Hausse du SMIC : Le FN préfère le « doigt d’honneur » au « coup de pouce »

le 21 décembre 2016, par Pierre Dassin

En réaction à l’annonce du gouvernement PS-Medef de refuser une fois de plus d’augmenter le salaire minimum, le Front national a publié un communiqué de condamnation particulièrement démagogique et vicieux.

Dans un premier temps, le communiqué qui dénonce « l’indifférence du gouvernement pour le pouvoir d’achat » et appelle à « revaloriser les salaires les plus bas » précise aussitôt que le coup de pouce devrait être « raisonnable bien sûr ».

Raisonnable pour qui ? Jusqu’à combien est-ce « raisonnable » ? On ne le saura évidement pas, l’enjeu pour le FN étant simplement de flatter un maximum d’électeurs et électrices potentiels.

Mais surtout, comment croire que tout ça est autre chose que de la pure démagogie quand le FN disait – par la voix de sa présidente – l’exact inverse que ce soit il y a un an :

...ou seulement une semaine plus tôt :

Enfin, le vernis « social » finit de voler en éclats quelques lignes plus loin quand le FN écrit : « Mais plus fondamentalement la hausse nécessaire des bas salaires ne peut passer que par une baisse des cotisations sociales salariales ». Voilà la proposition du FN ! Faire cadeau aux patrons des cotisations (qui représentent la partie socialisée de notre salaire) en faisant croire que cela aura un effet (fondamental) sur nos fiches de paye.

C’est exactement la politique d’inspiration libérale menée par la droite et le PS depuis plus de 30 ans. Vous avez dit Anti-système ?