Actualités

Intolérable verdict pour les « 3+4 de Briançon » ! Nous ne lâcherons rien !

le 18 décembre 2018, par NPA

Le 13 décembre, au tribunal de Gap, ceux qu’on appelle les « 3 + 4 de Briançon » ont été déclarés coupables d’avoir favorisé l’entrée sur le territoire de personnes en situation irrégulière lors d’une manifestation. Et condamnés très lourdement : 5 militants à 6 mois d’emprisonnement avec sursis, un autre à 12 mois de prison dont 4 fermes, et le dernier à 12 mois dont 4 fermes et 8 mois de sursis avec mise à l’épreuve. Il faut rappeler que les faits reprochés se seraient déroulés lors d’une protestation organisée contre l’occupation du Col de l’Échelle par Génération identitaire et leurs exactions contre les migrantEs. À ce jour ce groupuscule d’extrême droite n’a toujours pas été convoqué par la justice pour rendre compte de ses délits !

La condamnation de nos camarades est extrêmement lourde, elle vise à les briser par l’embastillement et par la menace que représente le sursis s’ils continuent leurs actions de citoyens. Plusieurs droits sont bafoués dans ce procès : celui de porter assistance à personne en danger, celui de mettre en pratique la fraternité, valeur pourtant reconnue dans la loi institutionnelle.

Cette justice injuste, « dure aux pauvres », au service d’un Etat de plus en plus autoritaire veut terroriser toute personne qui se risque à la solidarité réelle. Au moment où Macron et son gouvernement sont déstabilisés par un mouvement social profond et tenace, la solidarité, arme première de tous les combats de notre classe, est une réelle menace pour eux. D’où ce procès inique, procès pour l’exemple, procès contre la solidarité.

Les « 3 + 4 de Briançon », avec leurs avocats, vont faire appel, ils sont toujours debout et ne lâcheront rien.

Le NPA, comme il le fait depuis leur interpellation, est à leur côté et soutient activement leur combat.

Montreuil, le 14 décembre 2018.