Actualités

Marseille : Bienvenue aux migrantEs, facho dégage 

le 14 novembre 2016, par CorrespondantE localE

Crédit Photo : ©Cyril Castelliti

Samedi 5 novembre, sur la place Félix-Baret en face de la préfecture se tenait une manifestation en présence du maire FN du 13e secteur, Stéphane Ravier, et de quelque 80 autres personnes, contre l’accueil de migrantEs.

Face à eux, ce ne sont pas moins de 400 à 500 personnes qui sont venues contre-manifester avec un appel à la solidarité et à l’accueil de migrants, malgré le dispositif policier et la sécurisation du périmètre qui ne visaient qu’à nous empêcher d’atteindre la place et protéger le rassemblement xénophobe et raciste. Les aboiements du maire ont pu être couverts par nos slogans : « fachos dehors, migrants dedans, Ravier dégage, nous sommes tous des enfants d’immigrés... »

Une fois le rassemblement patriotique et nationaliste terminé, les personnes solidaire des migrantEs ont décidé de partir en manif sauvage afin d’occuper la rue pour crier notre solidarité avec les migrantEs et les refugiéEs. Alors que le cortège se dirigeait vers le local du FN, les fourgons de CRS ont décidé de couper la route aux manifestantEs. Les manifestants se sont mis à courir afin de ne pas être bloqués et deux camions de police, pressés de pouvoir bloquer la rue, se sont rentrés dedans... Résultat : 4 blessés légers dans les rangs de la police ! Avec pour conséquences le gazage et des tirs de grenades de dispersion.

Malgré la violence de la dispersion, nous avions le sourire, fierEs de ne pas avoir laissé la place au FN, fierEs de l’accueil des passantEs, et fierEs d’avoir une fois de plus constaté la bêtise de la police nationale qui, au final, n’a besoin d’aucune aide pour se mettre en danger !