Actualités

Tour de France de l’extrême-droite : Arcueil se mobilise contre le FN

le 13 février 2014, par CorrespondantE localE
Manifestation contre le F-Haine à Arcueil, le 18 janvier 2014.

A Arcueil, ville du 94 de 20000 habitants avec une grande tradition ouvrière, la FN n’a jamais été bien présent. En Automne 2013 les boites aux lettres des habitants ont commencé à se remplir de tracts du FN, des tracts montants en épingles des faits divers locaux pour faire monter un sentiment d’insécurité.

Choqués par le ton odieux de ces tracts, des habitants de différents quartiers ont décidé d’écrire un tract en réponse et de créer un collectif (le Collectif des habitants des quartiers Laplace, Barbusse, Chaperon Vert, Irlandais, Cité jardin, BDA) pour organiser la mobilisation contre l’extrême droite.
Très vite l’idée d’une marche dans la ville prend forme, le nombre de participant aux réunions préparatoire grossit. Elle sera contre le FN et contre le racisme, avec un hommage à Dulcie September, militante anti-apartheid de l’ANC, citoyenne d’Arcueil, assassinée en 1988. Pour conserver l’aspect spontané de la réaction, elle sera aussi sans cortège de partis.

Pour amplifier la dynamique antiraciste sur la ville, le CACIED (Collectif d’Actions contre les Idées d’Extrême Droite, zone 92 sud et Val de Bièvre) qui a été contacté par les habitants organise mi janvier à Arcueil la projection du documentaire « Douce France, la saga du mouvement « beur » de Mogniss . H Abdallah et Ken Fero, suivi d’un débat avec la participation de Kaïssa Titous.

Pendant ce temps, les boitages et diffusions de tracts (RER, centre commerciaux) se multiplient. De nombreuses personnes mettent la main à la pâte… qui pour faire la banderole, préparer les slogans, gérer le SO…

Finalement le 18 janvier, c’est près de 400 personnes qui se retrouvent à défiler dans la ville. Les slogans fusent :
« 1er 2ème 3ème génération nous sommes tous des enfants d’immigrés »
« De Barbusse à Laplace le FN n’a pas sa place »
« Arcueil, passé ouvrier cité métissé, Le FN n’y mettra pas les pieds »…
De nombreux panneaux sont brandis contre le sexisme, le racisme, à la mémoire de Clément Méric…

L’ambiance est à la fois familiale, festive et déterminée. De quoi donner à beaucoup l’envie de poursuivre la lutte contre l’extrême droite, malgrès les menaces de morts dans les commentaires de la page Facebook du FN d’Arcueil.

Prochaine étape en février avec une nouvelle projection organisée par le CACIED le 17 février à l’espace Jean Vilar d’Arcueil : « Mains brunes sur la ville ».

A Arcueil comme partout ailleurs, disons NON au F HAINE.