Agenda

Appel commun contre la venue de Maréchal Le Pen à Bayonne

le 11 avril 2017

Le FN a fait connaître son intention d’organiser une réunion publique en présence de Marion Maréchal Le Pen à Bayonne le mardi 11 avril prochain.

Nous sommes lycéen-e-s ou étudiant-e-s, travailleurs-ses en activité, à la retraite ou sans emploi, militant-e-s associatifs, syndicaux ou politiques ; nous affirmons que les peuples ne trouveront pas la solution à la crise actuelle en se réfugiant dans les bras de l’extrême-droite. Il est urgent de nous regrouper et de nous mobiliser pour démonter l’idéologie et la présence nauséabonde de l’extrême-droite. Nous respectons les règles du débat démocratique et sommes en particulier attaché.e.s à la liberté d’expression mais le racisme, le sexisme, l’homophobie et toutes les autres formes de haine distillés par le Front National, ne sont pas des opinions. Ce sont des délits !

Aujourd’hui le FN représente une réelle menace pour la société. Le projet de société proposé par Marine Le Pen et son parti porte en lui un retour en arrière considérable. Malgré ses tentatives de toilettage afin de devenir un parti présentable qui prétend défendre les intérêts des « petits » contre les « grands », son idéologie n’a pas changé : intolérance, exclusion, rejet des libertés publiques… Les villes gérées par le FN en sont la preuve. Le FN n’est pas un parti « anti-système » comme il le prétend, au contraire le projet qu’il porte ne remet aucunement en cause le libéralisme qui concentre les richesses dans les mains d’une minorité et produit des effets dévastateurs sur le plan écologique, social et économique mettant en jeu le droit des générations futures à une vie digne. Le FN ne défend pas l’intérêt des jeunes, des femmes, des agriculteurs-trices, des salarié.e.s, des chômeurs-euses, des retraités… Au contraire il tente de les diviser et de les monter les uns contre les autres.

A l’heure où les européens regardent d’un œil très inquiet et critique la politique mise en place par Donald Trump aux États-Unis, il faut se rendre compte que la même ligne raciste et xénophobe est aux portes du pouvoir en France.
Face à ce genre de discours, nous ne pouvons rester silencieux.
Nous appelons l’ensemble des habitant.e.s du Pays Basque et du Sud-Landes à un rassemblement le mardi 11 avril prochain devant la salle Napoléon (où tout autre lieu vers lequel serait déplacée la réunion) à Bayonne à 16h00 à l’occasion de la venue de Marion Maréchal Le Pen. Nous appelons tou.te.s les habitant.e.s à une manifestation bruyante afin de couvrir le discours haineux et raciste du FN.

Frente Nazionalak jakinarazi du bilkura publiko bat antolatzen duela, Marion Maréchal Le Pen gomitatuz, heldu den apirilaren 11an, asteartarekin, Baionan.

Lizeoko edo unibertsitateko ikasle gira, aktibitatean, erretretan edo langabezian gira, elkarte, sindikatu edo alderdiko militante gira ; ozenki erran nahi dugu gaurko krisiari aurre egiteko herriek ez dutela aterabiderik atzemanen eskuin muturrarekin. Lehenbailehen bildu behar gira eta elgarrekin mobilizatu behar gira eskuin muturrak duen ideologia okaztagarria borrokatzeko. Eztabaida demokratikoaren arauak errespetatzen ditugu eta atxikiak gira partikulazki adierazpen askatasunari bainan arrazakeria, sexismoa, homofobia eta beste herra guziak ez dira iritziak. Delituak dira !

Gaur egun, Frente Nazionala egiazko lanjer bat da jendartearentzat. Marine Le Pen eta bere alderdiaren jendarte proiektua atzera pausu ikaraga rriak dira. Nahiz eta azken urteetan saiatu diren heien diskurtsoen eztitzea, alderdi sinpatikoa dela sinestarazi nahian, jende « tipiaren » interesen alde lan egiten duena jende « handien » kontra, heien ideologia ez da inundik ere aldatu : intolerantzia, bazterketa, askatasun publikoen ukat zea… FNk kudeatzen dituen herriak horren lekuko dira. Frente Nazionala ez da « sistemaren kontrako alderdia », bere egitasmoak ez du inondik ere zalantzan jartzen liberalismoa, ez zalantzan jartzen ere ez gaurko sistema aberastasunak guttiengo baten eskutan metatzen dituenak eta ber mementoan ondorio larriak dituenak ekologia mailan ondoko belaunaldien bizi duin baten eskubidea urratuz gainera.
FNk ez ditu gazteen, emazteen, laborarien, langileen, langabetuen, erretretatuen interesak babesten… Alderantziz nahi ditu zatitu eta bat bestearen kontra jarri.
Europarrek hurbiletik so egiten dute, beldurturik eta arrangura handiarekin gainera, Estatu Batuetako lehendakari berria Donald Trump, bainan ohartu behar gira proiektu politiko berdintsua poderetik hurbiltzen ari dela Frantzian.
Horrelako diskurtsoen aitzinean, ezin dugu isilik egon !

Deitzen ditugu Ipar Euskal Herriko eta Hego Landesetako biztanle guziak elkarretaratze batetara heldu den apirilaren 11an Napoléon gelaren aitzinean Baionan (edo, bilkura lekuz aldatzen baldin bada beste toki hortara) arratsaldeko 4:00tan Marion Maréchal Le Pen bisitaren karietara. Gure manifestaldi harrabot suaren bidez, Frente Nazionalaren diskurtso okaztagarria estaltzeko asmoa dugu.

Aitzina, Amis de Karl Marx, BIZI !, IpEH Antifaxista, Les Bascos,,PA F, Section de Bayonne de la Ligue des Droits de l’Homme, Zutik- Collectif féministe contre les violences sexistes, CFDT Pays Basque, CGT des cheminots d’Hendaye et Saint jean de Luz, CGT des cheminots de Bayonne, CGT des Territoriaux de Biarritz, FSU64, LAB, Union Locale CGT de Bayonne, Union syndicale Solidaires Pays Basque, EH Bai, Ensemble ! Pays basque, Europe Ecologie Les Verts Pays Basque, Indar Beltza, La Commune, La France Insoumise, NPA, PCF 64/PCF Seignanx