Agenda

Saint-Denis - Réunion publique "L’extrême-droite en Europe, le FN et l’Europe"

le 20 mai 2014

Réunion publique avec Bernard Schmidt.
Mardi 20 mai à 19h.
Ligne 13, Place de la résistance.

REUNION PUBLIQUE
MARDI 20 MAI 19 Heures
LIGNE 13, PLACE DE LA RESISTANCE

Sur « l’extrême-droite en Europe, le FN et l’Europe »

avec Bernard Schmidt, militant du MRAP et contre l’Extrême-droite

Collectif dionysien contre le Front National et l’Extrême-droite : Apeis, CGT Plaine Commune, Coordination 93 de lutte pour les Sans-Papiers, EELV, Ensemble-FDG, GU, section de la LDH Saint-Denis La Plaine,MRAP, Mouvement pour la Paix, NPA, PCF, PG, PS, Ras l’Front, section de Saint-Denis du SNUIPP-FSU, diversEs citoyennes et citoyens...


NON AU FRONT NATIONAL ,
NON A L’EXTREME DROITE EN EUROPE COMME EN FRANCE !

L’extrême-droite à l’offensive en France comme dans le reste de l’Europe
Les élections municipales de mars dernier se sont traduites par une progression inquiétante du Front National qui a retrouvé ses meilleurs scores électoraux des années 90. Sa présidente, Marine Le Pen, espère faire de son parti le grand vainqueur des élections européennes en le plaçant à la première place le 25 mai au soir, pour se propulser ensuite vers les élections présidentielles de 2017. Elle espère aussi constituer un groupe parlementaire européen puissant se basant sur les bons résultats électoraux de certains de ses partenaires européens en Autriche et en Hongrie par exemple.

Mais les idées de l’extrême-droite restent plus que jamais un danger mortel pour les classes populaires et la démocratie
Marine Le Pen et le Front National se présentent comme les défenseurs des intérêts du peuple. Pourtant leur programme c’est :
– la guerre de tous contre tous en Europe avec un retour des nationalismes meurtriers ;
– la division de la population en fonction de critères comme l’origine, la religion, le sexe, les préférences sexuelles ;
– la mise en place d’Etats forts partout en Europe sur le modèle de la Russie de Poutine dont Marine Le Pen est une fan.
Ce programme vise à construire un Etat d’oppression vis-à-vis des salariés pour le plus grand profit des capitalistes de chaque pays. Il est une solution autoritaire à la crise du capitalisme.

Ceux et celles qui, déçus par la gauche au gouvernement depuis 2012, après dix ans de pouvoir de la droite, manifestent leur profond mécontentement en votant pour le Front National se trompent de colère.

L’élection du 25 mai peut nous permettre de faire bouger les lignes en élisant au Parlement européen des députés engagés sur la voie d’une Europe tolérante et mettant en avant le progrès social pour tous.

LE 25 MAI DITES NON AU RACISME, AU SEXISME, A LA DEMAGOGIE PSEUDO SOCIALE DE MARINE LE PEN,
NE VOTEZ PAS FRONT NATIONAL,
VOTEZ POUR UNE EUROPE DEMOCRATIQUE ET SOCIALE