Agenda

[STRASBOURG] Manifestation unitaire contre l’ouverture du local fasciste « L’Arcadia »

le 9 décembre 2017

NON AU LOCAL FASCISTE À STRASBOURG Manifestation samedi 9 décembre, à 15h rue du Faubourg National

JPEG - 58.5 ko

Appel :

Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l’ouverture d’un local dénommé « L’Arcadia ». Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre.

Ne voulant plus se limiter à être un "club de ratonnade", le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, les fascistes entendent surtout disposer d’un QG pour la préparation d’agressions. Devons-nous rappeler les violences quotidiennes dans le Vieux Lyon ?

Digne des méthodes de charognards, le Bastion Social essaye de tirer profit du désespoir social pour diviser les exploités et les opprimés avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes, homophobes, islamophobes... Mais le fascisme n’est pas la solution, il fait partie du problème.

Les institutions strasbourgeoises laisseront-elles le fascisme s’implanter encore plus dans notre ville ? Après les tribunes libres concédées aux idéologues du repli identitaire tels Bruno Gollnisch et Eric Zemmour, devrons-nous vivre au quotidien avec la présence d’un local fasciste dans la ville dont l’université est médaillée de la Résistance ?

Le climat est inquiétant : nous pouvons citer la gestion répressive des camps de migrants à Strasbourg, l’impunité des policiers responsables du meurtre du jeune Hocine Bouras à Colmar, les interpellations arbitraires lors de la manifestation contre l’esclavagisme en Lybie. Et comme corollaire, n’oublions pas que trois militants fascistes - responsables d’agression armée contre une manifestation le 7 mai dernier - ont été récemment relaxés par le Tribunal de Strasbourg.

Il n’est pas trop tard pour riposter : à l’heure où les fascismes relèvent la tête partout dans le monde, barrons-leur la route !

Pas de solution identitaire à la misère sociale ! Pas de local fasciste à Strasbourg comme ailleurs !

Signataires : BAF Strasbourg, AFA Strasbourg, Solidaires Alsace, CNT STP 67, Collectif d’ailleurs nous sommes d’ici 67, Collectif Contre la Répression Alsace, Zin pour les femmes, Centre Démocratique des Peuples Kurdes de Strasbourg, MJCF 67, UEC Strasbourg, NPA 67, OCL Strasbourg, OCML-VP, AG des étudiant.e.s en lutte - Strasbourg, CGT Mosaïque Action Sociale 67, UJFP Alsace, Groupe Antifasciste Anticapitaliste Haut-Rhin, Front Social 67, Front Social 68, Jeunes La France Insoumise Strasbourg, Attac Strasbourg.