Boite à outils

Le "livre du mardi" : L’extase totale, le IIIième Reich, les allemands et la drogue

le 18 avril 2017

(Presque) tous les mardis, la CNAF publie la critique d’un ouvrage en lien avec le combat antifasciste.
Norman OHLER - 2016 - La Découverte.
Prenons le temps de faire un pas de côté dans cette campagne présidentielle. Pour oublier un peu, évadons-nous dans les paradis artificiels... du IIIième Reich. Attention au bad trip.
Norman Ohler, journaliste allemand, se penche sur l’histoire du nazisme et de la seconde guerre mondiale à travers l’usage des stupéfiants. Nous découvrons une Allemagne où les (...)

Actualités

Allemagne  : Le point de bascule ?

le 7 janvier 2017, par Bertold du Ryon

"Après la France pendant l’hiver 2015-2016, l’Allemagne est entrée dans une phase où « la menace terroriste » se trouve placée au centre des débats de politique intérieure.
Neuf mois avant les élections législatives générales programmées au plan fédéral (national) en septembre prochain, l’occasion est trop belle pour que certainEs remettent bien plus que « cinq balles dans la machine » du discours sécuritaire forcené... et surtout anti-migrantEs. Cela même si certaines réactions extrêmes observées en France (...)

Actualités

Allemagne, élection régionale du Mecklembourg : Un vote anti-réfugiéEs & qui approfondit la crise politique

le 6 septembre 2016, par Bertold du Ryon

Contrairement à la France, les élections régionales en Allemagne n’ont pas lieu toutes à la même date, mais une par une ; ou alors elles sont regroupées par deux ou trois. Ces scrutins constituent ainsi, tout au long du mandat d’un gouvernement fédéral (national) et année après année, autant de tests « grande nature » pour évaluer l’impact des politiques nationales sur la popularité des partis et forces politiques.
Ce mois-ci, ce sont deux des Etats-régions ou Länder allemands qui votent pour leurs (...)

Actualités

Allemagne : L’extrême droite menace

le 10 mai 2016, par Bertold du Ryon

Il a fallu être sportif pour se rendre au Palais des congrès situé dans la zone aéroportuaire de Stuttgart, la riche capitale du Sud-Ouest du pays. Le parti allemand d’extrême droite AfD (abréviation des termes « Alternatives pour l’Allemagne ») y a tenu un congrès, les 30 avril et 1er mai...
Mais des antifascistes, « 800 à 900 » selon la police, avaient décidé de bloquer les entrées et s’étaient donné les moyens d’y parvenir. La police a interpellé plus de 500 d’entre eux et elles. Mais un certain nombre (...)

Actualités

Le poison nationaliste et xénophobe

le 19 mars 2016, par Yvan Lemaitre

Lors des élections régionales qui se sont déroulées le week-end dernier dans 3 Länder (sur 16) en Allemagne, l’Alternative für Deutschland (AfD) a recueilli 12,6 % et 15 % des voix en Rhénanie-Palatinat et dans le Bade-Wurtemberg, régions frontalières de la France, atteignant même 24,2 % en Saxe-Anhalt, au cœur de l’ancienne Allemagne de l’Est, malade du chômage.
L’AfD est un parti d’extrême droite, comme le FN : nationaliste, hostile à l’Europe, favorable à la sortie de l’euro... Il s’est formé il y a peu, (...)

Actualités

La montée du nazisme et la lutte pour le front unique (2/2)

le 11 avril 2014, par François Sabado, Patrick Le Moal

On l’a vu, le mouvement ouvrier, fin 1932 - début 1933, à la veille de la victoire fasciste, même si tout n’était peut-être pas perdu, est affaibli et démoralisé. À cause du chômage, évidemment, des défaites répétées provenant d’un manque d’audace dans les rixes journalières avec les nervis fascistes, mais surtout de la politique du SPD et du KPD dans les années qui ont précédé la tragédie. (...)

Actualités

La montée du nazisme et la lutte pour le front unique (1/2)

le 10 avril 2014, par François Sabado, Patrick Le Moal

« Un marchand menait des bœufs à l’abattoir. Le boucher s’avance, un couteau à la main. “Serrons les rangs et transperçons ce bourreau de nos cornes”, propose un des bœufs. “Mais en quoi le boucher est-il pire que le marchand qui nous a conduits jusqu’ici avec sa trique ?”, lui répondirent les bœufs qui avaient reçu leur éducation politique au pensionnat de Manouilsky. “C’est qu’ensuite nous pourrons régler son compte au marchand ! — Non, répondirent les bœufs à principes à leur conseilleur, tu es la caution de gauche de nos ennemis, tu es toi-même un social-boucher”. Et ils refusèrent de serrer les rangs. »