Actualités

Grèce : Poussée nationaliste, Aube dorée en embuscade

le 1er février 2018, par Petros Constantinou

Le 21 janvier, près de 100 000 personnes se sont retrouvées à Thessalonique, en Grèce, à l’appel d’organisations nationalistes, pour affirmer que « La Macédoine est grecque ». Éléments d’analyse avec Petros Constantinou, conseiller à la municipalité d’Athènes pour Antarsya et coordinateur de la Keerfa, mouvement antifasciste et antiraciste.
Quel était l’objet de la manifestation du 21 janvier dernier ? La manifestation nationaliste à Salonique, avec pour slogan « La Macédoine est grecque » est une (...)

Actualités

Grèce : Nouvelles agressions nazies

le 19 octobre 2017, par Andreas Sartzekis

Après l’assassinat en septembre 2013 du rappeur antifasciste Pavlos Fyssas, la bande de nazis de Chryssi Avgi (Aube dorée) avait été contrainte de faire profil bas. Quatre ans plus tard, les agressions ont repris…
Dans la foulée du meurtre de Pavlos Fyssas et de l’indignation qui s’en était suivie, Aube dorée ne bénéficiait plus de la protection jusqu’alors accordée par le gouvernement de droite et les institutions. Les petites frappes de ce groupe, très courageux pour agresser un immigré à 12 contre 1, (...)

Boite à outils

Documentaire « Aube dorée une affaire personnelle »

le 30 mai 2017

Ce documentaire de 90 minutes d’Angélique Kourounis sur le parti néonazi grec (18 députés au parlement grec actuellement !) est maintenant accessible gratuitement en ligne !
Comment un parti raciste qui obtient des années durant moins de 0,2% des votes peut se retrouver au parlement avec 18 députés ? Comment un parti qui prône, la violence, la haine, le sexisme et le meurtre peut augmenter son score à chaque pogrom ? Comment, alors qu’il n’aurait jamais pu exister en l’état en France, Aube Dorée (...)

Actualités

« Leçons d’antifascisme dans les écoles grecques »

le 20 février 2017, par Tomás Martínez (IZAR)

Quand les politiques xénophobes mises en place par la Turquie et l’Union Européenne, avec tous les gouvernements européens, font le jeu du fascisme et laissent aux prises du capitalisme une marée humaines de réfugié.e.s qui continuent de s’accrocher à ce continent assassin, et laissent les travailleuses/eurs à la merci du virus du racisme et de l’attrait trompeur de l’extrême-droite, ce sont quelquefois les familles ouvrières et les gens les plus modestes qui s’organisent et qui apprennent à être (...)

Actualités

Grèce : L’urgence d’un tous ensemble contre le poison raciste et fasciste !

le 31 janvier 2017

Dans la nuit du 17 septembre 2013, une bande de nazis d’Aube dorée assassinait le rappeur Pavlos Fyssas, antifasciste proche d’Antarsya, très actif dans son quartier populaire de la banlieue du Pirée...
Une semaine plus tôt, une tentative de meurtres contre des militants de PAME (courant syndical du KKE, le PC grec) avait été organisée dans le même quartier. C’en était trop, et devant l’immense émotion et la mobilisation antifasciste nationale, le gouvernement de droite était forcé de mettre en prison (...)

Actualités

Grèce : Aube grillée ?

le 7 octobre 2013, par Andreas Sartzekis

Quelle mouche a soudainement piqué le ministre de la police, Dendias ? Comme son premier ministre Samaras, même après le meurtre de Pavlos Fyssas le 18 septembre, il continuait à évoquer les « deux extrêmes » pour mettre en parallèle les nazis de Chryssi Avgi (Aube dorée) et Syriza... On peut donc penser que la vaste opération de police du samedi 28 septembre au matin, qu’on n’attendait pas aussi importante, est due à plusieurs éléments.