Agenda

[Chambéry] Manifestation contre le Fascisme

le 28 octobre 2017

Suite à l’agression au sujet de laquelle nous avions relayé ce communiqué du NPA Savoie, une manifestation unitaire est organisée samedi 28 Octobre à Chambéry.
Appel à Manifestation contre le Fascisme samedi 28 Octobre à 14h place de la mairie !
Vendredi 20 octobre au soir se déroulait la soirée de rentrée de la fédération anarchiste dans le bar "Chez Gigi". Un peu de monde, bonne ambiance conviviale et familiale (des enfants étaient présents) sur les airs de rebetiko du groupe Tzimalia.
Vers 21h15, (...)

Actualités

Agression fasciste à Chambéry : communiqué du NPA savoie

le 22 octobre 2017, par NPA 73

Vendredi 20 octobre, nos camarades de la Fédération Anarchiste organisaient leur fête de rentrée. Alors que le concert commençait dans une ambiance familiale et bon enfant, un groupe d’une quinzaine de nazillons du groupuscule néonazi Edelweiss Pays de Savoie et de Civitas sont arrivés devant le lieu du concert et ont attaqué les personnes présentes à l’entrée de la salle. Plusieurs personnes ont été blessées dont l’un de nos militants. Nous exprimons tout notre soutien aux camarades blessés et à la (...)

Actualités

Quand les néonazis savoyards mangent à tous les râteliers

le 20 septembre 2017, par NPA 73

La dissolution suite à l’assassinat de Clément Méric des Jeunesses Nationalistes, mouvement de jeunesse de l’Œuvre Française dirigé par Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti, a donné naissance au Parti Nationaliste Français et à sa branche savoyarde. Parallèlement, les mêmes agités du bocal créaient Edelweiss Pays de Savoie, mouvement inspiré de l’expérience néofasciste italienne de Casapound, et vitrine « culturelle et sportive » de leur activité politique.
Edelweiss se rapproche alors de groupuscules tels (...)

Actualités

In nomine facho

le 27 février 2017, par Christian Laine

Il y a 40 ans jour pour jour le 27 février 1977, quelques centaines de catholiques intégristes lefebvristes (refusant les réformes de Vatican II) occupaient l’église Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris. Parmi les "envahisseurs" qui forcèrent les portes de l’église se trouvait un futur haut responsable du FN : Wallerand de Saint-Just. Il est assez ironique de le voir, 40 ans après, se poser en défenseur de la laïcité contre l’islam. Il était moins laïc dans sa jeunesse...
Ce jour-là, le curé officiel (...)

Actualités

Xe journée de Synthèse nationale : plongée dans le marigot de l’extrême droite radicale

le 27 octobre 2016, par Jean-Paul Gautier

En 2006 la revue Synthèse nationale livre son premier numéro à l’initiative de Roland Hélie. Celui-ci est un vieux routier de l’extrême droite : ancien membre d’Ordre nouveau, du GUD, dirigeant du Parti des Forces nouvelles, il a fait des aller et retours au Fn et a participé à divers groupuscules (Espace nouveau, Mouvement d’ Initiative populaire, Alliance populaire, Parti national républicain).
Pourquoi lancer une nouvelle revue ? Roland Hélie explique les tenants et les aboutissants d’une telle (...)

Actualités

La Manif Pour Tous : Toujours homophobe, toujours dangereuse

le 13 octobre 2016, par Pierre Dassin

La Manif pour tous (MPT) redescend dans la rue dimanche 16 octobre. Autour d’un noyau catholique, l’ensemble des extrêmes droites sont parties prenantes : Hervé Mariton ou Christine Boutin mais aussi une partie du Front Nationale, Egalité & Réconciliation, Debout la France ou l’Action Française.
Pourtant, leur bataille contre la loi Taubira proprement dite semble perdue. En effet 3 ans après sa promulgation, la loi est soutenue par une large majorité des Français – 62% d’après un sondage IFOP, (...)

Actualités

L’extrême droite en soutane

le 21 février 2012, par Aymeric Chardon

Dans la grande famille d’extrême droite, le courant des catholiques intégristes n’avait pas autant fait parler de lui depuis plusieurs années. Alors que le FN célébrait le 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc, le 7 janvier dernier, les traditionalistes catholiques organisaient de leur côté leur propre hommage. Ils étaient quelques centaines (environ 300) à défiler jusqu’à la statue de Jeanne d’Arc à Paris. Dans son discours final, Alain Escada, président de l’Institut Civitas, a exprimé la défiance des catholiques-nationaux envers la République : « Si elle est laïque, la France, elle, est catholique ». La messe est dite !