Actualités

François Fillon à l’ombre de la croix celtique

le 19 janvier 2017, par Jean-Paul Gautier

Il semble intéressant de se pencher sur la « team » de François Fillon Dans l’entourage de celui-ci flotte comme un léger parfum d’extrême droite.
Passons rapidement sur Patrick Stefanini, son directeur de campagne, qui a été le concepteur du Ministère de l’Immigration et l’Identité nationale installé par Nicolas Sarkozy. Stefanini est à l’origine du ralliement de « Sens Commun » (courroie de transmission de LR dans la Manif pour Tous) à Fillon.
Quant à Valérie Boyer, députée des Bouches du Rhône et ardente (...)

Actualités

FN : Quand l’extrême droite parle « social »

le 10 janvier 2017, par Bertold du Ryon

La démagogie sociale est devenue consubstantielle du discours de l’extrême droite, au moins pendant les campagnes électorales voire au-delà. Depuis que le Front national (FN) a effectué un tournant « national et social » dans les années 1990, qui l’a éloigné de son libéralisme initial en matière économique – affiché au cours des années 1980 -, ce constat est devenu classique. Mais la situation actuelle présenté des éléments nouveaux, alors que la ligne démagogique en matière sociale est désormais contestée (...)

Boite à outils

Défendre l’AME face à l’extrême droite

le 9 janvier 2017, par NPA Santé Sécu Social

Nous reproduisons ici la fiche argumentaire de la commission Santé - Sécu - Social du NPA à propos de l’Aide Médicale d’État et des arguments que l’on peut opposer face à la propagande menée par la droite et l’êxtrême droite.
L’Aide Médicale d’État est destinée à permettre l’accès aux soins des personnes en situation irrégulière.
Les conditions pour bénéficier de l’AME
Résider de façon stable, c’est-à-dire de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois en France (métropole et départements d’outre-mer, excepté (...)

Actualités

Droite extrême et extrême droite : Les « doublures » et l’héritière

le 9 décembre 2016, par Galia Trépère

Après l’écrasante victoire de Fillon sur Juppé, la compétition est engagée entre la droite extrême et l’extrême droite…
L’électorat de droite s’est massivement mobilisé lors de la primaire, et une majorité a choisi Fillon dans l’idée qu’il était le mieux placé pour l’emporter sur Marine Le Pen et le Front national. La bataille qui s’était déjà engagée entre Le Pen et Sarkozy, chacunE disputant son électorat à l’autre, fait maintenant rage. Il s’agit de savoir qui sera à même de diriger le parti en train d’émerger (...)