Actualités

L’extrême droite, ennemie du mouvement des Gilets jaunes

le 14 février 2019, par Julien Salingue

Le 9 février, dans plusieurs villes de France, notamment Toulouse et Lyon, des groupuscules d’extrême droite s’en sont pris physiquement à des cortèges et à des militantEs de gauche investis dans le mouvement des Gilets jaunes. Ce n’est malheureusement pas une première, et le NPA est bien placé pour le savoir, après les agressions contre notre cortège parisien le 26 janvier.
Mais les semaines se suivent sans nécessairement se ressembler, et les groupuscules d’extrême droite en ont été pour leurs frais, (...)

Actualités

Attaque fasciste à Lyon : l’extrême droite n’a rien à voir avec le mouvement des Gilets jaunes

le 13 février 2019, par NPA 69

Entre 4000 et 5000 Gilets jaunes ont manifesté ce samedi 9 février à Lyon. 30 minutes après le départ, à l’angle du cours Lafayette et du quai Augagneur, le cortège « Gilets jaunes antiracistes » a été attaqué par une cinquantaine de nervis d’extrême droite. Arrivés par l’arrière, ils ont frappé les manifestants à l’aide de ceinturons, de bâtons, et jetant toutes sortes de projectiles (pétards à fortes détonation, fumigènes, etc.).
C’est bien l’extrême droite qui a encore attaqué la manifestation, comme cela (...)

Actualités

Attaque fasciste à Toulouse : l’extrême-droite n’a rien à voir avec le mouvement des Gilets Jaunes !

le 12 février 2019, par NPA 31

Communiqué du NPA 31 :
Ce samedi 9 février, environ 10 000 personnes ont battu le pavé des rues toulousaines pour l’Acte 13 des Gilets Jaunes, faisant de la ville rose une place forte de la mobilisation contre Macron. Plus que jamais, les revendications sociales et démocratiques sont mises en avant par les manifestantEs. La convergence entre Gilets Jaunes et organisations du mouvement ouvrier progresse comme l’a montré la journée de grève du 5 février.
C’est dans ce contexte qu’une trentaine de (...)

Actualités

Groupuscules fachos et mouvement des Gilets jaunes

le 8 février 2019, par Commission nationale antifasciste

A Paris, lors de l’acte XI des gilets jaunes, une cinquantaine de fachos hétéroclites a volontairement ciblé le cortège du NPA. Leurs slogans hostiles aux syndicats manifestent une volonté de s’en prendre au mouvement ouvrier. Les extrêmes-droites refusent, au sein des gilets jaunes, la présence d’une gauche qui s’affirme. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’attaque du 26 janvier.
Pour autant, ce n’est pas un saut qualitatif de la violence. La dangerosité des groupes radicaux se juge d’abord (...)

Actualités

Gilets jaunes : quand les nationalistes font les Zouaves…

le 3 février 2019, par La Horde

Nos ami.e.s de La Horde viennent de publier ce très intéressant article consacré aux "Zouaves".
Après l’agression du NPA samedi 29 janvier dans la manifestation parisienne, des Gilets jaunes antifascistes ont mis en déroute ce samedi 2 février les “Zouaves” qui en étaient responsables. Afin de mieux comprendre qui compose ce groupe, voici quelques informations sur ses origines et les individus qui le composent.
Le 10 janvier 2019, de jeunes militants d’extrême droite, appartenant la plupart à un (...)

Actualités

Cortège du NPA agressé par l’extrême droite : nous ne nous laisserons pas intimider !

le 26 janvier 2019, par NPA

Ce samedi, lors de l’acte XI des Gilets jaunes à Paris, le cortège du NPA a été attaqué à deux reprises par une cinquantaine d’individus d’extrême droite. Organisé et ultra-violent, le groupuscule fasciste « les Zouaves » (qui a revendiqué les agressions) a ciblé délibérément notre cortège, blessant plusieurs de nos camarades.
Ce groupuscule n’a rien à voir avec le mouvement des Gilets jaunes, au côté desquels nous défilons depuis plusieurs semaines sans que cela n’ait jamais posé de problème. Les groupes de (...)

Actualités

Contre la réunion publique des enfants de Pétain, fachos hors de nos luttes !

le 18 janvier 2019, par Commission nationale antifasciste

Depuis le début de la mobilisation des « gilets jaunes », l’extrême droite dans toute sa diversité tente d’y faire son nid et de récupérer la légitime colère populaire.
Cet entrisme atteint son paroxysme avec l’organisation d’une réunion publique à Rungis le 19 janvier intitulée « Gilets jaunes, ou la révolution qui vient ! ». Si le titre peut paraître séduisant, il s’agit en réalité d’une initiative des pires déchets de l’extrême droite. Cette réunion s’inscrit dans une tentative de regroupement électoral de (...)

Actualités

Revendications sociales, confusionnisme, fascisme : toutes les couleurs sont-elles solubles dans le jaune ? [Retour sur la mobilisation des Gilets Jaunes à Bordeaux]

le 17 janvier 2019, par Pavé Brûlant

Article du groupe antifasciste bordelais Pavé Brûlant
Une poignée de fascistes a vécu une après-midi bien difficile, samedi dernier, lors de l’acte VIII de la mobilisation des Gilets Jaunes à Bordeaux. Leur expulsion déterminée et collective du cortège constitue une bonne nouvelle, tant il est vrai que le racisme, l’antisémitisme, le sexisme et toutes les autres formes de discrimination ne devraient jamais avoir leur place dans les rues de nos villes. Pour autant, la présence tantôt discrète, tantôt (...)

Actualités

Sommet de Marrakech : Les fantasmes délirants agités par la droite et l’extrême droite

le 18 décembre 2018, par Alain Pojolat

Lundi 10 décembre à Marrakech,150 pays sur les 193 que compte l’ONU ont adopté un texte dans le cadre d’un « pacte mondial des Nations unies pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. » Celui-ci devrait être adopté le 19 décembre en assemblée générale de l’organisation.
Le « pacte de Marrakech » est avant tout un recensement de principes extrêmement généraux qui sont supposés être partagés par les pays signataires de l’accord : défense des droits humains, des enfants, contre les détentions arbitraires, (...)