Actualités

Italie  : ni avec le gouvernement Salvini-Di Maio ni avec Bruxelles

le 2 novembre 2018, par Franco Turigliatto

Le désaccord entre le gouvernement italien et la Commission européenne qui conteste le projet de budget italien et menace l’Italie d’une procédure d’infraction aux règles européennes, est un conflit entre diverses composantes du capitalisme italien et européen qui restent toutes, cependant, dans le cadre libéral du choix de l’austérité.
Pas de remise en cause du libéralisme économique ni des logiques du marché capitaliste : le conflit porte sur la façon de distribuer la richesse produite par les classes (...)

Actualités

Italie : Une batterie de mesures antimigrantEs et antipauvres

le 12 octobre 2018, par Checchino Antonini

Le gouvernement « du changement » vient de promulguer un ensemble de mesures (le « décret-loi Salvini ») qui mêle lois racistes et aggravation du code Rocco (les lois policières du temps du fascisme).
La presse mainstream pointe à juste titre les nouvelles mesures contre les personnes migrantes, mais le texte vise aussi à criminaliser la contestation, entre autres les barrages routiers – pratique typique des mouvements sociaux – en les assimilant à des prises d’otages, et il aggrave les peines (...)

En débat

Italie : le gouvernement de tous les dangers

le 12 septembre 2018, par Antonello Zecca, Franco Turigliatto

Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.
C’est donc en 2018 que la formule « l’extrême droite est aux portes du pouvoir » est devenue caduque en Europe. Au pouvoir, elle y est, en Pologne, en (...)

Actualités

L’extrême droite à l’assaut du pouvoir en Europe : #2 - Italie, le national-populisme au pouvoir

le 29 mai 2018, par Commission nationale antifasciste

Après la Bulgarie (pays où trois partis d’extrême droite participent à l’alliance gouvernementale), la Hongrie et la Pologne dirigées par des droites bien extrêmes, ce sont désormais l’Autriche puis l’Italie qui ont vu des forces d’extrême droite monter au gouvernement, ces derniers mois. L’Autriche créant, en quelque sorte, une continuité territoriale entre des pays du centre-est de l’Europe très hostiles à l’immigration – réunis dans le « groupe de Visegrad » – et une Italie qui inaugure une alliance (...)

Actualités

Italie : un attentat raciste commis par un militant d’extrême droite

le 13 février 2018, par JS

Le 3 février, un Italien de 28 ans a ouvert le feu sur des étrangers d’origine africaine. Cette attaque, au cours de laquelle six personnes ont été blessées par balles, s’est produite à Macerata, dans le centre de l’Italie. L’auteur des coups de feu est sorti de sa voiture, a revêtu une écharpe tricolore, fait un salut fasciste et crié « Viva Italia » avant de tirer. Le terroriste au crâne rasé s’est ensuite rendu à la police, ce qui a permis de rapidement l’identifier : il s’agit d’un militant d’extrême (...)