Actualités

1er anniversaire des « Patriotes » : Florian Philippot prend un aller simple pour les poubelles de l’Histoire.

le 19 septembre 2018, par Pierre Dassin

Après avoir été le principal architecte de la stratégie du Front National dirigé par Marine Le Pen, Florian Philippot a débuté il y a juste un an son aventure politique en solo. L’occasion de revenir sur cette déconfiture.
Suite au revers électoral du FN, et après avoir servi de fusible pour Marine Le Pen, Philippot lançait en septembre 2017 son parti les patriotes. La promesse était de créer une organisation plus large, plus ouverte et débarrassée des vieux démons extrémistes. À sa naissance, le parti (...)

Actualités

L’extrême-droite n’est pas la bienvenue. Ni à Châteaudouble, ni ailleurs !

le 16 septembre 2018, par Coordination départementale contre l’extrême-droite (Codex 83)

Communiqué de la Coordination départementale contre l’extrême-droite (Codex 83)
Le Front National (devenu le Rassemblement National), empêtré dans ses déboires judiciaires et financiers, face à un nombre croissant de démissions, pensait pouvoir réaliser un coup médiatique à Châteaudouble. En profitant de l’ouverture d’un CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) le FN voulait de nouveau déverser son discours de haine et de racisme.
Ce que le FN n’avait pas prévu en annonçant sa venue pour le vendredi 14 (...)

En débat

Congrès du FN : La flamme vacille

le 18 mai 2018, par Jean-Philippe Divès

Article paru dans la revue mensuelle L’Anticapitaliste n°97.
Au premier et plus encore au second tour de l’élection présidentielle de 2017, malgré sa prestation catastrophique dans son face-à-face télévisé avec Macron, Marine Le Pen avait explosé tous les scores antérieurs du FN. Mais depuis, les ennuis, les revers voire les crises s’accumulent. La dynamique semble sinon brisée, du moins sérieusement entamée. Que se passe-t-il, et pourquoi ?
Le premier revers, fondamental pour un parti qui entend (...)

Actualités

La flamme se maintient...

le 16 mars 2018, par Redita

[note : L’article traite, entre autre, de nombreux cadres du Front National peu connus du grand public. Vous pouvez retrouver le trombinoscope en bas de l’article.]
Symbole de sa refondation, le Front national devrait se muer en Rassemblement national. Le terme qualifiait déjà le groupe parlementaire de 1986, coalition de députés fraichement entrés au FN, comme Bruno Mégret, et des cadres déjà historiques dont Bruno Gollnish et Jean-François Jalkh sont les derniers représentants. La flamme tricolore (...)

Actualités

Marine Le Pen sans concurrence ?

le 7 mars 2018, par Bertold du Ryon

Au moins une chose n’est pas connue à l’avance. Dimanche 11 mars, c’est-à-dire au deuxième et dernier jour de son congrès qui se tiendra à Lille, la présidente – sortante et future – du Front national (FN) annoncera le nouveau nom qu’elle souhaite faire porter au parti. Son contenu est jusqu’ici ignoré de tout le monde. Si le député FN Gilbert Collard a annoncé qu’il souhaite voir adopté le nom « Les Nationaux », il semble lui aussi ignorer les intentions de sa cheffe.
Concernant le sort réservé au projet de (...)

Actualités

De la ville de Le Crest à celle de Lille, Marine Le Pen et le Front-National ne sont pas les bienvenus !

le 3 février 2018, par NPA 63

Communiqué du NPA du 3 février 2018
Dimanche 4 février, Marine Le Pen sera dans le Puy-de-Dôme pour une opération de séduction médiatique. La présidente du Front National organise sa sauterie à Le Crest, craignant sûrement qu’un comité d’accueil populaire ne vienne entacher sa campagne de communication si elle venait à Clermont-Ferrand même.
Le Nouveau Parti Anticapitaliste 63 tient pour autant à dénoncer cette visite qui s’intègre dans le cadre de la campagne « de refondation » du FN dont le point (...)

Actualités

Philippot sans le FN, le FN sans Philippot

le 10 novembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Florian Philippot a-t-il vraiment divorcé avec le FN, le regrette-t-il, s’en éloigne-t-il ? Ou pourrait-il un jour en être, au moins, un allié ? La question occupe les médias, où le désormais ex-idéologue du FN entre 2011 et 2017 reste un invité très fréquent.
Aujourd’hui, l’homme âgé de 36 ans se trouve à la tête d’un petit parti, appelé « Les Patriotes », initialement fondé en tant qu’association au mois de mai 2017. Une structure dont ses détracteurs à l’intérieur du FN considéraient alors qu’elle constituait (...)

Actualités

Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes

le 30 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Article rédigé pour le dossier « Guerre de position à l’extrême droite » dans l’hebdomadaire L’Anticapitaliste n°398.
1- Guerre de position à l’extrême droite 2- La galaxie de l’extrême droite en évolution 3- Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes 4- « Droite hors les murs » ou droite dans le mur ?
C’est dans le contexte actuel de vifs débats sur son orientation, marqué par le départ de Florian Philippot, que le FN tente de se positionner, tant bien que mal, à propos de la (...)

Actualités

Guerre de position à l’extrême droite

le 30 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

Article rédigé pour le dossier « Guerre de position à l’extrême droite » dans l’hebdomadaire L’Anticapitaliste n°398.
1- Guerre de position à l’extrême droite 2- La galaxie de l’extrême droite en évolution 3- Le Front National et la « loi travail XXL » : des contradictions manifestes 4- « Droite hors les murs » ou droite dans le mur ? ______
Le départ de Florian Philippot du Front national est avant tout le résultat d’une lutte pour le pouvoir interne. Alors qu’il était l’homme de confiance de la présidente (...)

Actualités

FN : La nuit des longs canifs

le 18 septembre 2017, par Commission nationale antifasciste

La situation est paradoxale pour un Front national qui vient de réaliser le meilleur résultat de son histoire (10,6 millions d’électeurs), mais qui semble depuis plongé dans une crise stratégique et politique inextricable comme s’il avait connu une défaite.
Le FN est secoué depuis quelques mois par les affrontements (de moins en moins internes) entre le clan « libéral-identitaire » du secrétaire général Nicolas Bay et le clan « social-souverainiste » du vice-président Florian Philippot. Quand, dans un (...)

Actualités

Guerre de position à l’extrême droite : le Front national à la recherche d’une ligne politique

le 18 septembre 2017, par Jean-Paul Gautier

mis à jour le 23 septembre 2017
Déstabilisé par sa défaite à l’élection présidentielle, analysée par Bruno Mégret comme « l’échec d’une stratégie » et qualifiée par Jean-Yves Le Gallou de « fiasco intégral », le Front national voit les difficultés s’amonceler. Le vaisseau frontiste tangue et les couteaux sortent du placard.
Marine Le Pen semble affaiblie : cacophonie sur la question de l’ Euro, retrait de Marion Maréchal Le Pen de la vie politique, ratage de son face à face télévisé avec Emmanuel Macron (...)

Boite à outils

Le "livre du mardi" : La Présidente #3 - la Vague

le 1er août 2017, par Antoine

(Presque) tous les mardis, la CNAF publie la critique d’un ouvrage en lien avec le combat antifasciste.
Dessin de Farid Boudjellal, scénario de François Durpaire, Les arènes – Démopolis, 2017, 20 euros.
Avec cette série, François Durpaire imagine la victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017 et la mise en pratique du programme du Front national.
Dans la Présidente, le lecteur assiste à l’ascension de Marine Le Pen du point de vue d’une famille qui résiste tant bien que mal au (...)

Actualités

Front national : Le temps des divisions ?

le 19 juillet 2017, par Bertold du Ryon

Lorsqu’une potion magique n’a pas suffi – malgré les attentes et les promesses – pour venir à bout des légions adverses, il faut d’urgence en modifier la composition. C’est, en substance, ce que se sont dit très récemment les nationalistes du FN (qui aiment se prendre pour des Gaulois résistant aux invasions), après leur défaite au second tour des élections présidentielles du 7 mai puis aux législatives de juin 2017.
Certes, une victoire à la présidentielle qui aurait envoyé Marine Le Pen à l’Elysée (...)

Actualités

Le FN piétine mais s’enracine

le 28 juin 2017, par Commission nationale antifasciste

Pas de raz-de-marée bleu marine à l’Assemblée, suite à la vague présidentielle mais le reflux dépose tout-de-même 8 député-e-s contre 2 en 2012. Le FN n’est pas dans une position confortable sans pour autant en sortir fragilisé. Certes, il imaginait déjà son groupe parlementaire. Or, pour la première fois depuis l’arrivée de Marine Le Pen à sa présidence, il recule en voix. Les électeurs de la Présidentielle ne se sont pas déplacés mais cette abstention passagère n’est pas le signe d’un recul de ses idées. (...)

Actualités

FN : Une petite claque électorale… Tant mieux !

le 16 juin 2017, par Marie-Hélène Duverger

Avec 13,2 % des voix au premier tour des législatives, le Front national essuie un premier revers électoral depuis l’arrivée de Marine Le Pen à sa présidence, dont le score extrêmement élevé dans le Pas-de-Calais est l’arbre qui cache la forêt.
Celle-ci pourrait se retrouver bien isolée au Palais Bourbon, puisque le FN n’obtiendrait qu’entre 3 et 5 députés à l’issue du deuxième tour. Seuls 20 candidats FN sont arrivés en tête de leur circonscription. Rien à voir avec la vague « Bleu Marine » annoncée après (...)

Actualités

Front national : La guerre larvée fait toujours rage

le 2 juin 2017, par Marie-Hélène Duverger

Depuis la défaite de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, les polémiques et les règlements de comptes ne cessent de fleurir au sein du FN...
Après le départ de Marion Maréchal-Le Pen, les hésitations de Marine Le Pen à se présenter aux législatives, puis son mea-culpa sur son débat raté d’entre-deux-tours, voilà le parti d’extrême droite agité par un débat « pour ou contre Philippot »...
En effet, l’éminence grise de Marine Le Pen, Philippot, celui avec qui elle a tout construit depuis (...)

Actualités

Front national  : Les couteaux sont de sortie ?

le 17 mai 2017, par Commission nationale antifasciste

Les mouchoirs sont de sortie au FN pour pleurer le départ de « Marion »… Mais personne ne lui en veut : elle se consacrera à sa famille, sa « petite nation » et compte découvrir enfin le vrai monde de l’entreprise privée. Travail, famille... difficile de lui reprocher quelque chose...
Jean-Marie Le Pen a qualifié son départ de « désertion ». Mais que quitte-t-elle ? Une période de tensions, que l’on imagine plus ou moins décuplées au soir des législatives. D’autant que son retrait est temporaire et qu’elle (...)

Actualités

Front national : Échec à la Pyrrhus...

le 11 mai 2017, par Redita

Jet d’oeuf devant une usine de transport bretonne puis exfiltration de la cathédrale de Reims : le sacre de Marine Le Pen (MLP) en fin de campagne n’a pas eu lieu. Pour les journalistes, tout aurait basculé dans le débat face à Macron, perdant sa posture de présidentiable, jusqu’à démoraliser ses troupes. Mais une élection ne se joue pas (que) sur les quatre derniers jours.
En tout cas, le sérieux de son équipe a cédé le pas à une certaine fébrilité sur les réseaux sociaux : diffusion d’un faux SMS (...)

Agenda

Auch (32) Manifestation : Pas une voix pour le FN !

le 5 mai 2017, par Collectif gersois antifasciste

Le FN est toujours un parti nationaliste, raciste, sexiste, homophobe, hostile à toute forme de démocratie, aux syndicats. Il est aussi toujours un parti anti-social.
Le Pen n’est pas la candidate du peuple !
Derrière la posture de démagogue anti-libérale et populiste de Le Pen visant à séduire l’électorat populaire se cache une toute autre politique. Là où il est élu, le FN réduit les subventions attribuées aux cantines scolaires, baisse le budget des écoles, supprime le 13ème mois aux employés (...)

Actualités

GUD is good for Marine Le Pen

le 3 mai 2017, par Jean-Paul Gautier

Marine Le Pen a beau, dans le cadre de sa politique de dédiabolisation, crier haut et fort qu’elle entend nettoyer le FN de ses éléments les plus sulfureux, à y regarder de plus près, bon nombre d’ex membres du GUD (Groupe Union Défense) gravitent dans son entourage prouvant - si besoin était - que le FN appartient bien à l’extrême droite. Pour reprendre l’expression d’Olivier Beaumont, journaliste au Parisien « Marine Le Pen a mal à son extrême droite ».
Dès son arrivée aux commandes du parti, elle a (...)

0 | 20 | 40 | 60 | 80