Boite à outils

Le "livre du mardi" : AmeriKKKa

le 6 décembre 2016

Tous les mardis, la CNAF publie la critique d’un ouvrage en lien avec le combat antifasciste.
Roger Martin & Nicolas Otero - Emmanuel Proust édition

Ce mardi on varie les supports en chroniquant une bande dessinée. Pour le coup il ne s’agit pas d’un volume mais de neuf d’un seul coup. Au dessin on retrouve Nicolas Otero et au scénar Roger Martin, la série AmeriKKKa voit son premier tome publié en 2002 ,et on espère le 10èm pour bientôt, nous fait voyager à travers les Etats Unis d’Amérique.

Pour cela on suit Angela Freeman et Steve Ryan couple militant au sein de l’AKN (anti klan network). Angela et Steve sont dépêchés au quatre coins des USA non pour tenir des meeting ou differ de tracts mais pour mettre hors course, dans les cas les plus graves, les groupes locaux de l’extrême droite. Dans cette optique ils ont toute latitude ou presque pour agir, en s’appuyant sur les connaissances des militants locaux du réseau antifasciste ils apportent leurs techniques d’enquêtes pas toujours très conventionnelles : filatures, infiltration, et parfois face aux bras tendus l’ultime réponse est celle du plomb. Les auteurs nous font pénétrer au cœur de différentes sensibilités d’extrême droite dans leurs facettes les plus crasses mais aussi des liens qu’elles peuvent entretenir avec une classe politique ou économique d’apparence bien plus respectable.

Cette série n’est évidemment pas un essai politique d’analyse des extrêmes droites nord-américaines mais le dessin permet de s’imprégner pleinement de l’ambiance de l’Amérique que nous narrent les différents tomes. Elle est une plongée socio-historique dans les difficultés contemporaines de ce continent, dans un pays où officiellement la ségrégation est finie mais où les inégalités sont amplifiés par la couleur de peau. Le mouvent « blacks lives matter » raisonne particulièrement à la lecture de cette B.D au vu de la collusion flics/bandes fasciste. Toujours, au fil de ces neufs tomes l’on voit ressurgir la traînée blanche du ku klux klan, encore très présente actuellement ou à la racine, à l’inspiration des différents mouvements d’extrêmes droites rencontrés. Quand ne pointent pas ici ou là certaines de ses résurgences. Peut être que l’on pourrait espérer pour un prochain tome un focus sur une mouvance de l’extrême droite qui se développe autour de Jacques Cheminade en France et dont le père idéologique se trouve aux USA en la personne de Lyndon Larouche. Qui outre atlantique ne cache pas ses idées nauséabondes sous un confusionnisme ubuesque.

On peut saluer un travail parsemé de références pointues qui permet d’aborder ,par exemple pour commencer, la question de l’extrême droite de façon moins rébarbative qu’un gros pavé. De façon pratique l’on pourra ainsi réussir à déceler certains marqueurs des positionnement d’extrême droite toujours utilisés actuellement. C’est sans doute un premier pas vers des ouvrages plus complets citons par exemple du même auteur AmeriKKKa : voyage en Amérique fasciste paru en 1988 chez Calman Lévy.

JPEG - 150.2 ko