Boite à outils

Le "livre du mardi" : Le nouveau clivage de Jérôme Fourquet

le 25 septembre 2018, par Christian Laine

(Presque) tous les mardis, la CNAF publie la critique d’un ouvrage en lien avec le combat antifasciste.

Le nouveau clivage, de Jérôme Fourquet - Éditions du Cerf

Jérôme Fourquet est directeur du département Opinion de l’IFOP, le même institut de sondages où travaillait le très bien informé Damien Philippot avant de rejoindre (puis de quitter) le FN. De cette position privilégiée, Jérôme Fourquet scrute depuis vingt ans les comportements électoraux et intervient régulièrement dans les médias comme analyste politique.

Dans cet ouvrage basé sur des statistiques de première main et des cartes électorales inédites, il analyse finement les derniers succès électoraux de ce que les journalistes appellent les « populistes ». On lira attentivement les chapitres passionnants consacrés à l’enracinement du FN dans la classe ouvrière et les parallèles effectués avec les États-Unis et le vote Trump dans les états industriels de la Rust Belt où la « working class » blanche abandonnée est passée du vote démocrate au vote Trump.

Jérôme Fourquet défend ici la thèse d’une substitution du clivage traditionnel Gauche/Droite par un nouveau clivage (d’où le titre) entre partisans et opposants à la mondialisation. Les premiers étant les catégories riches et optimistes votant Macron et les seconds étant l’électorat de Marine Le Pen. Trait pour trait, ces deux électorats sont aux antipodes l’un de l’autre : dominants contre dominés, mobiles contres "bloqués", « premiers de cordée » contre « France périphérique », obsédés de la fiscalité contre obsédés de l’immigration.

Cette recomposition politique, qui se traduit en langage Macron comme l’opposition entre « progressistes contre conservateurs » et en langage Le Pen comme l’opposition entre « mondialistes et patriotes », n’est pas spécifiquement française et apparait aussi par exemple en Italie dans l’étrange alliance entre le Mouvement 5 étoiles et la Ligue du Nord ou encore dans le soutien populaire au Brexit anglais.

A lire si on veut comprendre le vote populiste.

PNG - 956.4 ko